Carnets de Voyage

Publié le 28 mai 2015 | par LeaetGuillaume

0

Nantes #1: Les CREateurs d’ALTERnatives

Après une pause bien appréciée à Rennes où nous avons retrouvé pour quelques jours une amie et une ambiance « coloc' », nous avons repris début avril les chemins de halage le long de la Vilaine. Nous y avons fait de belles rencontres lors de courtes, mais riches, haltes à l’écodomaine de l’Etrillet, lieu d’échange et d’expérimentation autour de la nature et du patrimoine qui nous a beaucoup inspiré; puis au bar-épicerie-spectacles Les Assois Fées, à Saint Senoux, qui réinvente la convivialité au cœur du village autour du « bon boire » et du « bon manger ».

Sur le chemin, nous avons profité de la chaleur fleurie du printemps, des journées qui s’étirent et des couleurs chatoyantes des couchers de soleil, avant d’arriver à Nantes le 10 avril pour y découvrir un foisonnement d’initiatives.

Les Cré’Alters

cré'alters

L’association les Cré’Alters vise à mettre en valeur et soutenir les initiatives citoyennes locales et les projets alternatifs de manière générale. Leur démarche initiale est de partager des exemples de personnes qui ont fait « un pas de côté », vers des transitions écologiques et sociétales, en montrant des parcours ou projets concrets qui puissent inspirer d’autres personnes à passer à l’acte (à travers par exemple des reportages photos, vidéos, des conférences, etc.). C’est ainsi que les Cré’Alters ont relayé les épisodes documentaires du projet Halte! Terres Natives auquel Guillaume a participé en 2013 et qui présente 8 initiatives alternatives de la vie quotidienne autour de Lille. C’est aussi autour de cette idée que les salariés de l’association ont été interpellé-e-s par notre voyage et nous ont invité à venir les rencontrer lors de notre passage à Nantes! Leur relais nous a d’ailleurs permis d’avoir de nombreux contacts avec le réseau associatif nantais avant notre départ.

Créée en 2010, l’association a petit à petit donné envie à de nombreuses personnes de se lancer et s’est rendue compte du besoin d’accompagner ces CREateurs d’ALTERnatives. Aujourd’hui, les Cré’Alters réalisent donc tout un travail d’éducation et de formation afin de mieux orienter et aider les projets citoyens à se concrétiser.

banquet citoyen 2Un des outils utilisé par l’association pour atteindre cet objectif est le banquet citoyen, qui vise à rassembler des porteurs d’idées et des habitants d’un même quartier autour d’un moment festif et d’un repas partagé préparé à partir de fruits et légumes récupérés. La présentation des projets devant le banquet doit permettre aux porteurs d’idées d’identifier leurs besoins en termes de temps, banquet citoyende matériel, d’espace ou d’aide non économique et aux habitants d’être partie prenante de ces projets en proposant des dons (dons de temps, de matériel, etc.). Sur place, on trouve une cagnotte librement alimentée par les participant-e-s qui ira au projet coup de cœur élu par les habitant-e-s. Ainsi, en 2014, près de 200 personnes ont participé au banquet citoyen à l’espace Marion Cahour de Saint Félix, et le projet coup de cœur du public est allé à un projet de réappropriation de l’espace public par un collectif d’habitants.

Mais ce n’est pas tout! Les Cré’Alters interviennent également auprès de groupes scolaires, de lycéens ou de professionnels sur les thématiques de l’éco-citoyenneté, les méthodes de fonctionnement collaboratif, les clés pour monter un projet citoyen, etc.

En résumé, « les Cré’Alters travaillent à remettre de la créativité et du pouvoir d’action entre les mains de citoyens, d’habitants » pour que chacun puisse à son tour incarner un exemple de transition.


Sur le chemin, nous avons été en contact avec plusieurs initiatives de ce type qui visent à valoriser, soutenir et rassembler les acteurs de la transition, comme par exemple l’association On passe à l’acte à Montpellier, ou le média citoyen Zango Media, à Grenoble qui relaie nos articles sur les initiatives. Elles témoignent du nombre grandissant de projets alternatifs qui émergent partout en France et jouent un rôle important de mise en lien entre ces différents projets. C’est notamment grâce à elles que nous poursuivons notre route d’alternatives en alternatives !

 

Pour aller plus loin

Vous pouvez suivre quotidiennement (ou presque) Léa et Guillaume sur leur blog à cette adresse : leaetguillaumeapied.wordpress.com/

Tags: , , , , , ,


À propos de l'auteur

Léa et Guillaume, ensemble sur les chemins pour un projet hors des sentiers battus. Un an à l'ouest est le projet d'un voyage à pied à travers la France, à la rencontre d'initiatives alternatives locales. 365 jours pour parcourir 5000 kms. 20 km par jour marché en moyenne. Et beaucoup de rencontres en chemin...



Laisser un commentaire

Back to Top ↑